Bienvenue !

Lieu de vie, de sociabilité et de culture pour toutes et tous au cœur de la ville de Saint-Denis

Le 110 est un centre socioculturel et une coopérative.
Selon le principe de l’accueil inconditionnel, chacun est invité à venir participer aux activités proposées en son sein.
Le Centre Socioculturel s’adresse en particulier aux habitants et habitantes du quartier du Grand-Centre-Ville de Saint-Denis et à tout le monde en général.

Fil d’actualité

2021 : attention décollage !

- L'atelier de danse adultes reprend à Saint-Denis le mardi 5 octobre : delencresurlespieds.com/?page_id=135
- Venez nous voir danser le 30 septembre au Campus Condorcet : www.campus-condorcet.fr/fr/pour-tous/les-epopees
- Participez à une création : un atelier chorégraphique un dimanche par mois : air-ivre.fr/atelier-choregraphique-2021-2022-les-etourneaux-avec-laure-fouard/

Bon vol à vous 😉
... Voir plusVoir moins

Voir ce post sur Facebook

Nadia Merakchi - Bâton de parole - Moi, dionysienne - Moi, dionysien ... Voir plusVoir moins

Voir ce post sur Facebook

COMMUNIQUÉ DE SOUTIEN À L'ALGÉRIE

Les coopératrices et coopérateurs du Centre Socioculturel Coopératif « Le 110 », bouleversés par la tragédie que vivent actuellement l'Algérie, les régions nord du pays et la Kabylie, apportent leur soutien à la population algérienne, expriment leur solidarité et adressent une pensée émue aux victimes.

Depuis le lundi 9 août de violents incendies ravagent le pays.
Le nombre de victimes ne cesse de s'alourdir... 68 personnes décédées , (malheureusement le nombre officiel certainement encore sous-estimé, risque d'augmenter) dont des soldats à Tizi Ouzou, capitale de la Kabylie, à Bejaia.
De nombreuses villes, Bouira, Sétif, Khenchela, Guelma, Blida et Skikda sont menacées.
Ces incendies en série interviennent en pleine canicule, des températures atteignent les 46 degrés, le pays traverse une période de sécheresse.
Entre outre, ils interviennent dans un contexte de crise sanitaire terrifiante, l’Algérie souffrant particulièrement en cet été 2021 de l’épidémie du coronavirus.
Les récits livrés par les habitant.e.s décrivent un paysage cauchemardesque, maisons en ruine, véhicules carbonisés, bétail décimé...

Pour de nombreuses dionysiennes et de nombreux dionysiens cette région d'Algérie est le lieu de leur enfance, de leur famille, de leur racine, de leur culture.

Labaâ Nath Irathen, commune de Kabylie ravagée par ces incendies, est jumelée avec notre ville de Saint Denis depuis plusieurs années.

Une solidarité internationale doit s'organiser d'urgence et ainsi qu'aux secouristes.
Déjà, à Saint Denis, cette solidarité existe.

Le Centre Socioculturel Coopératif « le 110 » s'associera aux initiatives locales, avec les moyens qui sont les siens pour venir en aide aux populations qui le nécessitent.
... Voir plusVoir moins

Voir ce post sur Facebook